Sidi Bousmara, l’homme aux clous

ban_sidibousmara

L’histoire de Sidi Bousmara a évolué au fil du temps. Qu’est ce qui relève de la vérité historique ou du mythe, nul ne le sait et pourtant le personnage s’inscrit dans les légendes de la ville comme l’un des saints de Casablanca. Son mausolée atteste de son existence.

L’histoire remonte au Xème siècle, par une année de grande sécheresse. L’eau se faisait rare en ce temps là. Sidi Bousmara, déjà âgé à en croire sa longue barbe blanche, arriva dans ce lieu-dit après un long voyage. Voulant faire ses ablutions, il demanda aux habitants de l’eau. Il ne reçu qu’injures et jets de pierre. Seul un homme lui apporta une pierre lisse. Pour le remercier, Sidi Bousmara, frappa le sol avec son bâton de pèlerin et une source en jaillit. L’eau coulait à nouveau dans la cité et les habitants reconnurent en Sidi Bousmara un saint homme. Ils le supplièrent de rester lui apportant chaque jour de multiples offrandes. Sidi Bousmara vécut en ermite jusqu’à la fin de sa vie. La place fut construite en 1917 autour du mausolée.

Après sa mort et encore aujourd’hui, les gens de passage qui souhaitent s’installer à Casablanca, plantent un clou dans le grand hévéa de la place comme pour demander protection et baraka à l’esprit du lieu.

Vous aimerez aussi :

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien