La tbourida (ou fantasia)

tbourida

La tbourida est l’occasion pour le cavalier d’afficher son rang et son lignage car le cheval est depuis toujours le signe extérieur de richesse des tribus nomades arabo-berbères.

C’est un spectacle haut en couleurs, simulant les anciennes joutes berbères, souvent organisé lors des moussems.

Les cavaliers, richement vêtus, mènent une charge héroïque et acrobatique en ligne, ponctuée par des danses traditionnelles et les youyous des femmes. Le plus spectaculaire, quand les cavaliers sont excellents, est la parfaite synchronisation avec laquelle tonne le « baroud » (la poudre) de leurs longs fusils (mouqahla) au manche incrusté.

C’est le peintre Eugène Delacroix qui, au XIXe siècle, appela « fantasia » ce magnifique spectacle équestre. La tradition a aujourd’hui évolué puisque, réservée autrefois aux seuls cavaliers, elle est depuis 2000 accessible aux femmes.

Vous aimerez aussi :

2 thoughts on “La tbourida (ou fantasia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien