Edmond Brion, architecte casablancais

ban_brion

Edmond Brion est né à Soissons le 23 mai 1885. Il obtient son diplôme d’architecte DPLG en 1913 à l’École nationale et spéciale des beaux-arts de Paris.

Il arrive au Maroc en 1919 et devient l’associé d’Auguste Cadet. Sa collaboration avec ce dernier durera jusqu’en 1935. Ils réaliseront ensemble le quartier des Habous à Casablanca (1918-1949), le quartier israélite de Fès (rue Bou-Khisissat,1920), 4 des agences de la Banque d’Etat du Maroc, la cité de Diour Djamaâ (1930-1932) à Rabat, l’immeuble et le passage du Grand Socco et de nombreuses villas à Casablanca.

En 1930, il créa le groupe marocain de la SADG (Société des architectes diplômés par le gouvernement).

En 1935, il fonde sa propre agence qui est devenue une des plus importantes de Casablanca. Il travailla beaucoup avec des entrepreneurs marocains, ce qui ne manqua pas de susciter les critiques du milieu patronal colonialiste.

En 1961, à l’âge de 76 ans, il céda son agence à Jean Sachs. Il meurt le 9 juin 1973 à Saint-Gervais-les-bains.

Au-delà de ses productions plus marquées par une tendance néo-marocaine, Brion a développé un style résolument moderne.

Il continuera à être l’architecte de la Banque d’État du Maroc (actuelle Bank Al-Maghrib) jusqu’en 1961. Il est l’auteur en particulier de l’agence de Casablanca, monument prestigieux qui donne sur la place Mohammed V de Casablanca.

Mais il est aussi considéré comme le spécialiste des cités ouvrières et concevra celle de la Cosuma, de Lafarge ou de la Socica à Casa ou encore celle de Bou Jniba à Khouribga. Il a également construit la mosquée d’Aïn Chock.

Vous aimerez aussi :

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien