Asilah, perle du littoral atlantique

BLOG580

Très apprécié des Français et des Espagnols pour sa proximité, son soleil et le dépaysement qu’il offre, le Maroc sort régulièrement de son chapeau une destination nouvelle. Après Fez, Taroudant, Essaouira, voici Assilah, petite ville aux faux airs de cité grecque, à quelques encablures de Tanger. Les pieds dans l’eau, elle offre depuis l’océan ses façades blanches ceinturées de remparts, telle une citadelle oubliée des routes touristiques. Il suffit pourtant de dépasser les murs pour constater qu’elle est bien vivante.

Un palais arabo-andalou restauré, des tours et des façades immaculées, une bibliothèque majestueuse, toute neuve, et une kyrielle de galeries d’art servent désormais de décor à un festival d’art contemporain lancé en 1978 par deux intellectuels locaux. Celui-ci attire chaque année en juillet les plus grands artistes internationaux. Le peintre américain Richard Dana, le Japonais Mizue Sawano et d’autres ont laissé leur empreinte indélébile en colorant les murs de la médina de fresques sublimes. Dans leur sillage sont venus des romanciers, des poètes, des cinéastes… et de plus en plus de curieux envoûtés par la lumière irréelle.

Asilah c’est aussi une atmosphère unique, l’image d’un Maroc fantasmé, avec la Krikia, une promenade aménagée le long du bastion qui offre un point de vue spectaculaire sur l’océan, un souk magnifique, tous les jeudis, des plages sauvages à perte de vue comme Ramila, Sidi M’gaits ou Briech. Là, sur une natte, des pêcheurs improvisent pour les touristes des pique-niques à base d’oursins et d’araignées de mer cuits au feu de bois.

Pourtant, malgré son succès grandissant, aucun hôtel ne défigure encore le bord de mer. Seuls quelques riads de la médina ont été rafraichis et s’offrent à la location à l’instar de Dar Mimouna, ou bien Dar Walili, une vaste demeure retirée dans la campagne qui offre un raffinement digne d’un quatre étoiles. Une destination à découvrir d’urgence.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien