Al Hoceïma

Al Hoceima

Fondée seulement dans les années 1920, la ville a attendu la fin de la guerre du Rif pour se développer. Appartenant à l’Espagne, elle portait le nom de Villa Sanjurjo. Après l’indépendance du Maroc en 1956, Al Hoceima s’est résolument tournée vers le tourisme, nantie d’une situation exceptionnelle, au-dessus d’une baie bordée de hautes falaises. C’est l’une des plus agréables stations balnéaires de la côte méditerranéenne marocaine, tant elle respire le calme et la propreté.

Certes, le patrimoine culturel de la ville est pauvre mais, comme toute région du Nord, la ville connaît une forte expansion, boostée par l’ouverture d’une rocade qui devrait prochainement relier Tétouan à Saïdia. De nouvelles zones balnéaires luxueuses, avec d’immenses complexes hôteliers et villages de vacances sont en construction.

Pour seconder l’activité balnéaire, les efforts se portent aussi sur l’écotourisme. Un parc national a été créé à cheval sur la mer et le massif des Bokkoyas, à l’ouest d’Al Hoceima.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien